Les Foulées Carnavalesques – Un snowboarder à la campagne.

Affiche -Les-foulees-carnavalesques 2016« Sortez votre plus bel accoutrement car un lot sera offert au meilleur déguisement » q’ils ont dit !!!! Alors pour une fois qu’il m’est donnée la possibilité de monter sur un podium lors d’une course à pied, je vais tout mettre en oeuvre pour.

Résultat, en ces premiers jours de vacances scolaire d’hivers, me voilà sur la ligne de départ dans la peau d’un snowboarder au pied des pistes. Sauf que ce jour là en Charente Maritime il n’y a point de neige… évidemment ! Mais par contre, l’organisation nous a réservé un beau parcours de 5 km qu’il faudra parcourir 1 ou 2 fois selon la distance choisie.

Muron, petite bourgade rochefortaise, son école, son APE Lire la suite

2016 – Demandez le Programme

Avec Beaucoup, oui oui, beaucoup de retard je souhaite une bonne et belle année 2016 à tous ceux qui passeront par là😉 !

Maintenant revenons sur mes efforts de l’année 2015… AH 2015, une année sportivement différente… Avec la découverte de la course pieds nus et de sa foulée, une foulée que l’on appelle médio-pied, se domptant avec progressivité et patience. Jour après jour et en augmentant les kilomètres semaine après semaine, avec précaution et Lire la suite

2015 en révision

 

J’ai reçu çe matin un petit bilan sur mon activité et de l’attractivité de ce blog. Çe blog est comme un journal de bord a mes yeux mais je n’y publie que selon mon humeur, mes envies et le temps disponible. Résultat, il manque la publication de quelques réflexions ou états d’âmes. Mais surtout cette années, je n’ai rien trouvé à publier sur mes 2 premiers marathons – Paris en Avril et La Rochelle sur la fin Novembre – Ses souvenirs sont certainement encore trop encrés en moi pour les partagés. 2016 sera peut-être l’année pour en parler plus ouvertement.

En attendant…. Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2015 de ce blog.

En voici un extrait :

Un métro New-Yorkais contient 1.200 personnes. Ce blog a été visité 3 900 fois en 2015. S’il était un métro New-Yorkais, il faudrait faire 3 voyages pour les déplacer tous.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Les 6 passerelles de Landrais – 1ère édition

Affiche Les 6 Passerelles Landrais 2015Situé à un peu plus de 4 km du domicile familial, Landrais est un village local où je passe régulièrement lors de mes sorties d’entraînement. De ce fait, nous prenons la décision avec Cyril de ce rendre sur les lieux du départ en petit footing d’échauffement.

Ayant eu accès au tracé du parcours bien en avance cela nous a permis de faire quelque repérage qui nous mettrons pour une fois dans une situation avantageuse. Lire la suite

10 km de St Agnant : Un Tournant !

10km de St-Agnant 2015 - Photo Collage FinalVoici la Course de la rentrée, la troisième course du « challenge du pays rochefortais« . Ayant participé aux deux premières courses à Fouras en Janvier ( ma première course pieds nus, voici le CR pour les curieux) puis à Soubise (CR) en Juin, je me suis motivé à cocher les 5 dates y correspondantes. La troisième a donc lieu sur Saint-Agnant en ce début de mois de Septembre et sera suivi par Rochefort en octobre (le 04) et pour finir aura lieu le 1er Novembre (comme chaque année) l’ultime rendez-vous à Tonnay-Charente.

Objectif du jour :  faire en sorte de descendre sous la barre des 50 minutes.

Arrivée sur place de bonne heure et de bonne humeur, avec mon compère cyril qui me transporte ce matin. Nous nous garons en face de la salle de retrait des dossards et de la ligne d’arrivée. J’avais vu avec les cousins pour pouvoir nous stationner dans leur allée vu leur ultra proximité avec la salle (juste de l’autre côté de la rue).  Prévoyance inutile puisque l’organisation avait ouvert le vieux terrain de foot côtoyant la salle afin que les véhicules puissent s’y garer. Bref nous sommes juste à côté mais les autres aussi😀 !

Zone d'arrivée

Zone d’arrivée encore déserte

Le rituel de la récupération des dossards effectué, nous nous rendons à la voiture sans café et ça nous manque. L’horaire est large. Tranquillement nous nous préparons tout en discutant. Le temps de l’échauffement venu, nous parcourons un peu moins de 3 km tout en accélérant progressivement, enfin surtout Cyril qui nous fait même des accélérations méthodiques sur la fin. Nous pouvons voir à ce moment là, le pourquoi du comment, nous avons une si grande différence de record… Entre un coureur plus ou moins du dimanche comme moi avec mes +/- 51’00 et un coureur qui s’entraîne avec une structure depuis un an et qui tourne désormais sur 10km en +/- 41’00 !!! Y’a pas photo, quand on est encadré c’est plus facile de progresser.😉

Bref là n’est pas le sujet… Nous sommes fin prêt à en découdre avec ce tracé fait de deux boucles de 5 km, comme on en voit de plus en plus souvent maintenant.

9h20, le départ du 5 km  est donné. Dans 10 minutes notre tour sonnera. juste le temps pour moi de faire un petit point météo : Fraîcheur matinale bien présente mais le soleil aussi, de belles promesses au bon déroulement de la course avec un réchauffement progressif.

10km de St-Agnant 2015 - Départ

Allez Hop ! C’est lancé, les plus rapide on déjà fait une cinquantaine de mètres quand je m’élance à mon tour. J’essaie de partir vite pour voir quelles sont mes sensations du jour. Premier kil en mois de 5’00 et puis le rythme est lancé. Essayant de tenir le petit groupe se formant devant moi, je m’aperçois que l’écart se creuse avec celui de derrière. Il est d’autant plus important pour moi d’accrocher le bon wagon. Je fait l’effort et je me place au milieu du groupe d’une petite dizaine de personnes. Nous entamons le 3ème kilomètre toujours dans un rythme supérieur aux 12 km/h. Nous attaquons une portion de route dégradée. Alors que jusqu’à présent mes pieds ne rencontraient aucune difficulté, maintenant il me faut analyser la route afin de trouver la meilleur pose possible, c’est à dire, la moins désagréable. Sur la fin de cette portion la zone est descendante, ce qui rééquilibre positivement ma dose

Mes 2 compères de course

Rattrapant mes 2 futures compères de course…

de plaisir. Je me suis fait deux compagnons de route avec qui je discute vite fait de notre objectif commun d’allure et évidemment de mon manque d’équipement pédestre. J’avoue que cela me fait passer le temps et j’aime bien.

La fin du premier tour approchant, nous rattrapons des concurrents du 5 km en grande difficulté. Nous les encourageons… !

Puis nous nous ravitaillons… au gobelet ! Délicatesse obligeant à ne boire qu’une seule gorgée afin de ne pas s’étranglé.

Ce Tour N°1 de 5 km est couru en 24’40, tout est donc ok. je prends la températures de mes acolytes qui n’est plus qu’un puisque son collègue ayant les jambes en feu à pris la poudre d’escampette, il y a déjà quelques minutes. Les voyants sont au vert pour lui comme pour moi. Du moins c’est ce que nous pensons, jusqu’au moment où ma montre nous annonce notre léger ralentissement. Nous sommes maintenant sous les 12 km/h (5’00 au km). Rien de catastrophique mais ne surtout pas se relâcher pour rester concentré sur l’objectif et tout en se décontractant afin de garder de l’énergie pour avoir les facultés de remettre un bon coup de collier sur la fin.

10km de St-Agnant 2015 - Moi PN (1)Les km 6 et 7 avalés tous deux en 5’02, nous nous rassurons mutuellement lorsque la route bifurque sur la zone descendante. Ok pour moi ce n’est pas super vu l’état du bitume mais ça descend, comme tout à l’heure l’équilibre psychologique s’effectue. Le 8ème km couru en 4’50, l’euphorie me prend et j’accélère dans la fin du plat descendant. Je propose à mon binôme de m’accompagner… Il me me dit de partir et qu’il fera le nécessaire pour de s’accrocher.

10km de St-Agnant 2015 - Moi PN à l'arrivée regardant montreSerrage de dents maximum afin de tenir une allure de 4’45 sur les deux derniers kilomètres pour finir en beauté et réussir à atteindre mon objectif initial. Le public de plus en présent nous poussent. Cela fonctionne et je termine les 20 derniers mètres enchanté quand je comprends, grâce à la vue que m’offre le cadrant de ma montre, que Le Sub 50  est franchie !!!

49 minutes et 43 secondes pour un tournant dans ma progression. Merci à mon compère du jour sans qui je n’aurai peut-être pas réussi. Lui ne passa pas sous les 50’00 mais améliora tout de même son chrono de l’année précédente.

10km de St-Agnant 2015 - Moi PN à l'arrivée

Maintenant c’est pas tout ça mais je suis attendu pour un repas familial, alors go go go, j’attrape mon cadeau de « Finisher », un paillasson.. .Oui Oui un tapis de sol pour mettre ses pieds au sec lorsque vous vous changez au cul de la bagnole ! C’est la campagne ici les amis… Pas de médaille… Mais avouez qu’un tapis c’est nettement plus utile qu’une pauvre petite médaille au design pas toujours réussi qui finira bien souvent sa course dans le fond d’un tiroir !!!

Merci encore à tous les bénévoles qui rendent possible ce genre d’événements… Oui Un Gros MERCI à Vous TOUS !!!🙂

Et maintenant pour les amoureux des DATA et pour ceux qui se demandent s’ils sont les seuls à courir avec des pulsations cardiaque dans la zone rouge ;-D  :

Courbe grise : Allure       Courbe rouge : Rythme cardiaque

10km de St-Agnant 2015 - Les DATA

 

 

Mes pieds ont fait un doublé – Episode 2/2

Affiches - Foulées Chassiron 2015Épisode 1 – Le début du WE.

Épisode 2… Le réveil sonne la fin du repos , la nuit m’a semblé réparatrice. Le temps, lui est grisonnant, froid et humide. Tout les ingrédients sont réunis pour rester au lit. Mes pieds, s’y mettent également et se lient à mes articulations pour me demander de rester sous la couette. Mon cerveau, lui, refuse… Je suis motivé, je veux y aller pour me tester !

Mes pieds au levé ? Ils sont  sensibles au contacte avec le sol mais rien de douloureux. Je leur offre un petit massage plantaire. Assouplie mes articulation, notamment les chevilles. Suite à cela ma pose de pieds est déjà bien plus rassurante sur le bon déroulement du reste de la matinée. Ma motivation est décuplée !

Petite douche rapide, quelques biscuits dans le sac, quelques noisette dans la poche et c’est reparti. Direction Saint Denis d’Oléron pour participer aux « Foulées de Chassiron » et découvrir ce paysage de bout du monde atypique et sauvage.

Me pointant sur place aux aurores, Lire la suite

Mes pieds ont fait un doublé – Episode 1/2

Ile Oléron - DessinPremière tentative d’enchaînement de course, 2 en moins de 20 heures, une le samedi soir, puis une autre le dimanche matin). Je sens mes pulsations cardiaques légèrement accélérer rien qu’au fait d’y penser. Est-ce réalisable ? Et la récupération alors ? Pour mes pieds, est-ce raisonnable ? Et un abandon sur la seconde épreuve serait-il acceptable pour mon égo ? Toutes c’est questions ont fusées dans ma petite citrouille durant quelques jours. Et c’est pour toutes ces questions découlant d’appréhensions naturelles d’un coureur encore néophyte dans le monde du barefooters coureurs, que je pris la décision de ne pas m’inscrire à l’avance à la course du dimanche et de voir au levé du lit si mes capacités physique seront bien suffisantes à mes yeux. Lire la suite